Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 12:43

Le "G20 Agricole", sommet des ministres de l'Agriculture des 20 pays les plus puissants du monde, vient de se terminer dans la quasi indifférence générale des médias.

Agrocarburants, taxe sur les transactions financières, accaparements de terres, financiarisation des marchés, spéculation sur les produits agricoles, commerce équitable; aucune des décisions qui s'imposaient n'a été prise sur ces dossiers essentiels qui engagent la vie de millions de personnes.

 

Aujourd’hui, un milliard de personnes souffrent de la faim dans le monde, soit près d’une personne sur sept, et autant souffrent de malnutrition. La crise alimentaire de 2007-2008 a une nouvelle fois mis en évidence l’incapacité des politiques de libéralisation du commerce et du modèle de l’agriculture industrielle quelles soutiennent, à répondre aux besoins alimentaires de l’humanité : de telles politiques sapent les agricultures locales. Quant à l’agriculture industrielle, elle ne vise que la couverture des besoins des consommateurs solvables.

Les petites exploitations produisent plus de la moitié de la nourriture dans le monde. Pourtant, cette agriculture familiale et paysanne disparait peu à peu en France, en Europe et dans les pays du Sud. Cette situation est le résultat direct des politiques menées au cours des trente dernières années.
Les pays du G20 ont démantelé les politiques agricoles nationales et régionales (la Politique Agricole Commune, PAC, par exemple) au nom du dogme du « libre » commerce ;

  • ils ont diminué les financements destinés à l’agriculture paysanne et familiale ;
  • ils ont favorisé la spéculation financière sur les produits agricoles, source d’une instabilité des prix très défavorable aux agriculteurs et aux consommateurs pauvres ;
  • ils ont laissé libre cours aux accaparements de terres par des entreprises et des gouvernements, qui entraînent des déplacements de populations et privent les communautés rurales de la terre qui constitue leur seule source de nourriture ;
  • ils ont favorisé le développement d’agrocarburants industriels, qui contribuent à l’augmentation du prix des produits agricoles avec des conséquences désastreuses sur l’environnement ;
  • ils n’ont pas réglementé les entreprises opérant à l’étranger, dont les activités occasionnent souvent des violations des droits des populations locales, notamment le droit à la terre, à un environnement sain, et le droit à l’alimentation.

L'association Peuples Solidaires / ActionAid lance un appel au prochain G20 qui se réunira en novembre ainsi qu'une pétition sur son site.

 

 

 

G20faim

crédit dessin publié avec l'autorisation de Peuples Solidaires/ActionAid  (ne pas copier svp) 

 

[Les militant-e-s de Peuples Solidaires/ActionAid ont pour leur part participé, avec ceux d'autres mouvements issus de nombreux pays, à une contre-manifestation rassemblée derrière le slogan "Ne jouez pas avec notre nourriture !".

 

 

"En 2009, le G20 a sauvé les banques. Malheureusement, il n'a aujourd'hui pas la volonté de sauver des millions de vies en empêchant la crise alimentaire qui nous menace et qui frappera les plus démunis" a résumé Adriano Campolina, directeur d'ActionAid Brésil.

Le G20, qui réunit les principales puissances économiques du monde, a inclus l’agriculture parmi ses priorités. C’est l’occasion pour nous d’exprimer haut et fort nos propositions alternatives. Car il y a urgence : si nous ne parvenons pas à nous faire entendre, les élites politiques ne changeront pas le système en profondeur, se limitant à en atténuer les dérives les plus choquantes. C’est pourquoi Artisans du Monde, ATTAC, la Confédération paysanne et Peuples Solidaires/ActionAid appellent à signer cette pétition qui sera remise au Président de la République, Nicolas Sarkozy, et au Ministre de l’Agriculture, Bruno Lemaire, à la veille du Sommet du G20 sous présidence française, les 3 et 4 novembre, à Cannes...]

 

Article complet ici

 

Paysans et populations du Sud, agriculteurs et peuples européens mais aussi français, nous somme tous concernés !

Signez la pétition de Peuples solidaires/ActionAid :

 

Ne jouez pas avec notre nourriture !

Repost 0
Published by Lucha-Marie-PauleF Lucha - dans Société-Politique
commenter cet article
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 13:17

L'Article de L2114 que je copie/colle à diffuser largement sur tous vos sites et sur vos blogs.

 

Animal triste1La souffrance animale révolte toujours davantage de citoyens. Les sondages, les publications de plus en plus fréquentes sur le sujet, le montrent. Nombreux sont les Françaises et les Français impliqués dans la protection des animaux, et plus nombreux encore ceux qui les soutiennent. Pourtant, leurs préoccupations sont ignorées par la plupart des partis politiques, qui préfèrent plaire aux lobbies de la tauromachie, de la chasse, ou aux filières de productions animales.
Le gouvernement UMP n’a fait qu’aggraver la condition animale. En irait-il autrement en cas de victoire électorale du PS, parti dit « de progrès » ?
À l'heure où deux propositions de loi visent à abolir la corrida et la chasse à courre, des responsables d’associations de protection animale demandent au Parti socialiste de se positionner clairement.

 

 

 

En 1998, une majorité de députés socialistes votait une loi élargissant la période de chasse aux oiseaux, contre les écologistes. Jean-Marc Ayrault, alors déjà président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, s’opposait à l'initiative d'une députée apparentée PS de saisine du Conseil constitutionnel à propos de cette loi (qui valut pourtant à la France d'être condamnée par la Cour de justice européenne le 7 décembre 2000).

En 2004, il s'opposait à ce que les députés socialistes soutiennent une proposition de loi d'abolition de la corrida, sous prétexte qu'elle venait d'une députée UMP. Mais en 2010, un projet similaire initié entre autres par des socialistes (proposition n°2735)  ne fut pas davantage débattu au sein du PS, malgré les promesses de Jean-Marc Ayrault aux associations de protection animale. (cf-1)

 

La proposition de loi d’abolition de la chasse à courre, récemment déposée, risque-t-elle de connaître le même sort? Chacun sait qu’une proposition de loi doit avoir l’aval d’un grand parti pour avoir une chance d’être discutée. (cf-2)

 

Aujourd’hui, davantage de députés UMP que de députés PS se sont engagés en faveur de l'abolition de la corrida ou de la chasse à courre : une situation qui peut sembler paradoxale pour un parti qui se veut progressiste et opposé à une culture de la violence.

 

À l’approche d’une échéance électorale majeure, les citoyens ont besoin de connaître la place faite aux animaux dans le projet du Parti socialiste.

 

Le PS défend-il oui ou non la corrida malgré l'opposition de 66% des Français à cette pratique ? (cf-3) Compte-t-il ou non revenir sur son classement au « patrimoine immatériel » décidé par l'actuel ministère de la Culture et dont s'est félicité Nicolas Sarkozy ? S’engage-t-il oui ou non à l’abolir ?

 

Le PS défend-il la chasse à courre, tradition d'Ancien Régime, et donc les 0,001% des Français qui la pratiquent contre les 79% qui la rejettent ? (cf-4) S’engage-t-il oui ou non à l’abolir ?

 

Entend-il ou non prêter attention aux 87% de Français qui souhaitent que les animaux sauvages soient, comme les animaux domestiques, protégés par la loi contre les mauvais traitements ? (cf-5)

 

Envisage-t-il de remettre en cause l'élevage concentrationnaire et tout ce qui est cause de souffrance et de mort pour les animaux ?

Le Parti socialiste se doit de faire connaître sa position à nos concitoyens. Sa réponse (ou son absence de réponse) sera diffusée via Internet, comme les questions posées ici.

 

Les signataires sont prêts à rencontrer les responsables du Parti socialiste pour en discuter.

 

Signataires

 

Muriel ARNAL (One Voice), Gérard CHAROLLOIS (CVN), David CHAUVET (Droits des Animaux), Antoine COMITI (L214), Armand FARRACHI (Collectif pour l'abolition de la chasse à courre), Jean-Pierre GARRIGUES (CRAC Europe), Éric MOREAU (International Campaigns), Sylvie ROCARD (Fondation Brigitte Bardot), Nicole SUGIER (SNDA).

 

 

cf-1/

 

proposition de loi n°493 déposée au sénat le 5/05/2011 :



Visant la loi   521-1  interdisant les sévices graves envers les animaux domestiques, apprivoisés ou tenus en captivité :

Supprimer l'alinéa n°7 de l'article "exception   faite aux  combats de coq ou de corridas dans le cadre d'une tradition locale ininterrompue"

 

proposition de loi n°2735 déposée à l'Assemblée nationale le 13/07/2010:

  

 idem que la proposition de loi n°493

  

cf-2/

 

proposition de loi n°3497 déposée à l'Assemblée Nationale le 01/06/2011 :

 

Abolition de la chasse à courre

 

cf-3/ Sondage IFOP (pour l'opinion publique) de mai 2010

 

cf-4/  Sondage SOFRES (pour One Voice) de juillet 2010

 

cf-5/   Sondage SOFRES  (pour le CVN) de février 2011  

Repost 0
Published by Lucha-Marie-PauleF Lucha - dans Société-Politique
commenter cet article
22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 14:34

indignados

 

 

Depuis ce 15 mai un mouvement pacifiste "Democracia Real Ya" (Une vraie démocratie maintenant !") commençait à faire son trou en rassemblant les "ni ni", ces espagnols sans travail, sans domicile fixe hormis celui de leurs parents et ceux dont le pouvoir d'achat s'est effondré, pour demander une réelle démocratie sans corruption à Madrid sur la place  Puerta del sol. Ils ne sont apparentés à aucun parti politique.

 

Depuis une semaine, le mouvement s'est répandu à travers l'Espagne sous le mot d'ordre

"Toma la plazza" (Prends la place). Même des retraités ont rejoint le mouvement ! Il est présent dans 57 villes. Cette mobilisation spontanée, aussi appelée "Los indignados" et Mouvement du 15 mai, s'est organisée, comme les révoltes arabes, via les réseaux sociaux en ligne Twitter et Facebook et sur le principe du "droit à s'indigner" . Les mots d'ordre: la mainmise des grands partis sur la vie politique espagnole, l'injustice sociale et la «corruption des politiciens». En toile de fond, un taux de chômage de 21,19%, le plus élevé de la zone euro, qui touche presque la moitié des moins de 25 ans.

 

Toutes ces manifestations se font sans haine ni violence.

 

Donc l'insurréction pacifique c'est possible !

A quand de tel mouvement de masse en France et dans toutes les grandes villes d'Europe ? !

 

 

 

ILS PRENNENT L'ARGENT, PRENONS LA RUE !!

 

Français indignés, faisons un immense seeting prenons la place !

 

 

Repost 0
Published by Lucha-Marie-PauleF Lucha - dans Société-Politique
commenter cet article
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 13:10
émission diffusée en novembre 2009

http://www.tv7provence.com/magazine/emissions/la-torture-ca-sapprend

 

Pour la première fois en France, un reportage sur l'éducation à la cruauté en France est réalisé par la chaîne de télévision TV7 Provence.
Malgré les images insoutenables qui montrent la réalité de la barbarie des corridas, TV7 Provence a le courage de publier ce reportage et dévoile un sujet que les télévisions nationales, publiques et privées, se gardent bien de diffuser tant elles sont bien infiltrées par la tauromafia et ses trafics d'influence. Il est nécessaire que tous les adultes sachent ce qui se passe vraiment et notamment que des enfants sont instrumentalisés pour perpétuer un culte de la cruauté aux seuls profits du clientélisme et de l'argent.

 

Parents prenez conscience que vous corrompez vos enfants en les inscrivant à ces écoles de la torture ou en les emmenant voir des corridas. Prenez conscience que vous inculquer la violence à vos enfants.

Repost 0
Published by Lucha-Marie-PauleF Lucha - dans Société-Politique
commenter cet article
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 11:55

 

Madame, monsieur bonsoir !

Voici les titres de l’actualité de ce lundi.

Des questions après l’explosion de violence, hier après-midi à travers le pays.
Que s’est-il réellement passé ?
Qui sont ces milliers de militants, qui se réclament d’un mouvement pour le Vivant,
Qui ralentissent et parfois même bloquent l’activité dans la plupart des villes ?
Trafic perturbé, manifestations massives.
Gérard DUPAIN spécialiste des questions insurrectionnelles,
Et des nouveaux mouvement sociaux, interviendra dans ce journal,

Et nous apportera un …. »
Mesdames et messieurs, excusez pour la gêne
Coupure momentanée, de votre journal télé
Car notre voix est H.S.
Besoin d’exprimer notre point de vue aux yeux du pays
Exprimer pourquoi on a clamé qu’il était urgent de désobéir
Nous ne sommes pas vos ennemis, bien qu’ennemis du système
Insurgés du règne mis en place par une bande de vipères
Nous sommes de ceux qui se sont levés, pour dire non,

Fils de la Liberté, on se doit d’œuvrer
Parce que leur monde pue la mort, que tout le vivant est « wanted »
Qu’il ne reflète pas la grandeur que l’Humanité porte en elle
Perdu dans sa quête, des regrets plein les doigts
Dites aux tortionnaires qu’on ne les laissera pas tuer notre étoile
Le sang de l’égoïsme a rempli chaque page écrite,
Le même, pourra faire du destin collectif une tragédie …
« Veuillez nous excusez pour cet incident technique
Il semblerait que nous ayons quelques problèmes… »

Excuse des problèmes techniques
Faut dire qu’ils ne veulent pas que l’on vous cause
Notre lutte est légitime face à une politique d’holocauste
Qui ne changera pas les choses, ils ont créé les règles telles quelles
Telle et telle guerre tirant profit du sang de Terre Mère
Au pied du mur presque prise au piège
Mesdames et messieurs ne croyez pas que les gouvernements vous protègent
Ils se préparent, le terreau hors pair du plus grand génocide
La famine dans les pays riches, répression mais aussi,

Des épidémies, peut être pour qu’on ait peur de se rassembler,
Ou juste pour businesser un tas de vaccins empoissonnés
Peut-être, (peut-être,) avec une puce dedans serait-ce pour de la surveillance ?
Ou pour modifier nos états psychiques à l’aide de leurs fréquences ?
L’Occident construit des camps, l’Europe s’apprête
A réinstaurer la peine de mort spécialement pour les insurgés
« Oh ! Qu’est-ce qui se passe en régie ?
Ça y est, on est à l’antenne
Mesdames et messieurs nous sommes selon toute vraisemblance victimes d’un piratage malveillant

Nos services concernés mettent d’ores et déjà tout en œuvre pour tenter … »
Eh ! J’ai pas fini !
Au nom de ceux qui ne veulent plus subir
La flamme au cœur, un idéal qui ne peut cautionner vos supplices
L’espoir d’un nouveau souffle, la quête n’est pas terminée
Humanité chaque instant, est propice, contient l’éternité
Soldats de la paix
Ainsi on s’interroge d’une machine qui assassine
Bénis soient ceux qui s’interposent, ceux qui construisent autre chose

Mesdames et messieurs, veuillez ouvrir les yeux
Car le monde sera votre propre sort
Les cœurs sont irradiés, coffres-forts barricadés
Tous fleurons du changement finissent sous les matraques des brigadiers
Des flics armés au racisme colonial, les principes honorables écrasés
Car ça ne pense qu’aux dollars
Zéro au moral, à force de perdre nos vies
Nourries aux films américains et à la bouffe de Tchernobyl
Putain ! On n’a dit non à la triche des vainqueurs

Redessine demain, devient peuple, société redevient peuple.
« Téléspectateurs vous venez d’entendre une propagande terroriste
Faite par des personnes irresponsables
La police nous informe qu’il s’agit d’un groupuscule connu de leur service et qualifié de … »
Mesdames et messieurs ne les écoutez pas
Pas de débat face aux dégâts, le mensonge sort de la bouche des médias
Ils veulent nous bâillonner, nos tortionnaires distribuent des médailles
Le pilier le plus fonctionnel du terrorisme d’État
Coup d’éclat, venu clamer à vous autres

Croyez qu’on a plein de belles choses à construire
Et que personne ne viendra nous sauver
Tous sonnés, dehors seule la foi reste l’or
Êtes-vous d’accord que ce monde ne reflète pas le rêve de l’Homme ?
Révolution intérieure, dès lors qu’on comprend
Qu’il faut porter le changement dedans pour qu’il puisse éclore
Urbain sera l’exode que le verbe nous honore
Car c’est les enfants de la Terre contre les armées du Veau d’Or
Mesdames et messieurs nous sommes ces jeunes qu’on ghettoïse

Rappelez-vous de nous paroles, lorsqu’ils nous diront terroristes
A l’antenne, c’était Arka du clan des Wanted
Comme un écho d’une promesse lointaine.
« Mesdames et messieurs nous réitérons nos excuses après cet acte révoltant,
Nous venons de récupérer définitivement l’antenne
Nous insistons sur le fait que ce groupuscule étant extrêmement dangereux
Tout ce que vous venez d’entendre, n’est naturellement que pur mensonge. »

 

Keny Arkana

Ce clip me met en joie pour tout le wee kend... vous avez dit du rêve ? Bè rêver ça fait du bien... le réaliser serait mieux, j'en conviens...
Mais en attendant,

Il y a t il un génie de l'informatique et de la régie télévision sur la planète pour pirater les  JT du monde entier ?

 

Si quelqu'un est capable de le faire alors faîtes le !!

Repost 0
Published by Lucha-Marie-PauleF Lucha - dans Société-Politique
commenter cet article
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 08:23

Il fait gris, le temps est un peu frais; Depuis mercredi matin, c'est d'actualité... une bonne occasion de rire et cela réchauffe...

 

 

 

 

Source :  Contre Grenelle 3.org

Repost 0
Published by Lucha-Marie-PauleF Lucha - dans Société-Politique
commenter cet article
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 08:42

http://medias.lepost.fr/ill/2008/05/20/h-20-1047990-1211293612.jpg

 

 

Le 15 AVRIL 2011, NE FAITES PAS LE PLEIN D'ESSENCE, tant que Le prix demeure aussi haut, N'ACHETEZ QUE LE NÉCESSAIRE, pour vos déplacements: En avril 1997, il y a eu 1 journée sans plein sur le continent en protestation contre le prix de l'essence. Le même soir, le prix a baissé 6.5 cents le litre. PARTAGER SVP, c'est la seule façon qu'on a de se révolter.

 

Dans ma colère j'ai oublié de vous dire qi'il y a une pétition en ligne sur mesopinions.com

 

HALTE A LA HAUSSE DU CARBURANT A LA POMPE ! 

 

déjà plus de 15 000 signataires en colère !

 

BOUGEONS NOUS !!

 


Ils nous prennent en otage énergétique car ils savent que beaucoup de Français vivant en grandes banlieux ou à la campagne où les transports en commun ne sont pas assez nombreux ou mal organisés, ont besoin de rouler pour aller soit travailler, soit emmener les enfants à l'école ou soit  simplement aller acheter de la nourriture.

 

L'essence syphone plus d'un mois de salaire c'est intolérable ! Les spéculateurs eux font de plus en plus de profit ! les raffineries de pétrôle et les terminaux n'ont pas achété le baril au prix actuel.

 

Si nous nous tenons à cette protestation on verra qui sera l'otage énergétique.

Que la France entière soit solidaire,  

 

automobilistes et motards NE FAITES PLUS LE PLEIN D'ESSENCE !

 

Protestons avec l'opération " Ne faîtes plus plein d'essence"

 

A diffuser largement et sans modération !

Repost 0
Published by Lucha-Marie-PauleF Lucha - dans Société-Politique
commenter cet article
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 09:04

palme.jpg

 

 

 

J'admire cet homme pour ses idées humanistes qui défendait tous les opprimés de la planète et j'aime ses poésies.

 

Aimé Fernand David Césaire, est un poète et homme politique français de Martinique, né le 26 juin 1913 à Basse-Pointe et mort le 17 avril 2008 à Fort-de-France. Il est l'un des fondateurs du mouvement littéraire de la négritude et un anticolonialiste résolu.

 

Dès 1934 il crée avec Léopold Sédar Senghoret d'autres étudiants la revue littéraire " l'Etudiant noir ". Renouant avec ses origines il forge le concept de Négritude en réaction à l’oppression culturelle du système colonial français, vise à rejeter d’une part le projet français d’assimilation culturelle et à promouvoir l’Afrique et sa culture, dévalorisées par le racisme issu de l'idéologie colonialiste.

 

En 1935 il réussi le concours d'entrée à l'école normale supérieure,  installé à Paris pour ses études et sorti agrégé de Lettres en 1939 il retourne en Martinique pour enseigner au lycée Schœlcher. En 1941, sous le régime de Vichy, il fonde la revue " Tropiques " qui subit la censure et paraîtra courageusement sous le couvert jusqu'en 1943.

 Surnommé « le nègre fondamental », sa pensée et sa poésie ont nettement marqué les intellectuels africains et noirs américains en lutte contre la colonisation et l'acculturation.

 

En 1945, il se présente sous l'étiquette communiste à l'éléction municipale et devient Maire de Fort de France (il sera réélu Maire jusqu'en 2011), il quittera le PC en 1956 pour divergence de vue sur la déstalinisation,puis fonde deux ans plus tard le Parti progressiste martiniquais (PPM), au sein duquel il va revendiquer l'autonomie de la Martinique. Élu député, il siège à l'Assemblée nationale comme non inscrit de 1958 à 1978, puis comme apparenté socialiste de 1978 à 1993.

 

En 2001 il se retire de la vie politique. Jusqu'à sa mort, Aimé Césaire a toujours été sollicité et influent. On notera sa réaction à la loi française du 23 février 2005 sur les aspects positifs de la colonisation qu'il faudrait évoquer dans les programmes scolaires, loi dont il dénonce la lettre et l'esprit et qui l'amène à refuser de recevoir Nicolas Sarkozy. En 2006 il accepte de recevoir le président et aura un long entretient avec lui.

 

Au début du mois d'avril 2008, il tombe malade et décédera le 17 avril à l'hôpital de Fort de France; Le 20 il aura des obsèques nationale et le président N. Sarkozy fait le voyage pour y assister et pour s'incliner sur tombe.

 

Une plaque en son honneur a été dévoilée au Panthéon le 6 avril 2011, conformément au souhait de Aimé Césaire qui voulait reposer pour toujours en Martinique, il restera au cimetière de Fort de France.

 

Il restera sans doute dans les mémoires comme le "nègre fondamental" , un grand humaniste et comme l'un des grands poètes de langue française du XXe siècle.

 

Je termine mon hommage à ce grand homme par trois de ses citations qui expriment et résument ma conscience politique liée à la culture (on ne peut dissocié l'une de l'autre) car à mon sens, chaqueacte de la vie est politique, de même que l'art dont la poésie et la littérature sont des armes pacifiques politiques.

 

" Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse... "

 

Cahier d'un retour au pays natal, Aimé Césaire, éd. Présence africaine, 1956, p. 42

 

" C'est quoi une vie d'homme ? C'est le combat de l'ombre et de la lumière...c'est une lutte entre l'espoir et le désespoir, entre la lucidité et la ferveur... Je suis du côté de l'espérance, mais d'une espérance conquise, lucide, hors de toute naïveté. " 

Entretient de présence africaine, une de ses revues

 

" La poésie est une insurrection contre la société. "

 

NB : Je fais cet hommage un peu en avance car je ne serai peut-être indisponible le 17 favril prochain.

Repost 0
Published by Lucha-Marie-PauleF Lucha - dans Société-Politique
commenter cet article
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 10:17

 Parlons en de la laïcité !!

 

 

A l'heure du débat national la laïcité est bafouée tous les jours dans les abattoirs de France où deux animaux sur trois ne sont pas étourdis avant d'être égorgés !

Les consommateurs de viande mangent à leur insu cette viande d'abattage rituel et pire financent en dépit de la laïcité, le culte musulman en achetant cette viande.

Une réalité dénoncée en février 2010 par huit associations, l'OAAB, la Fondation Brigitte Bardot, le PMAF,  la SPA,  par la campagne nationale d'information des consommateurs citoyens sur la réalité des pratiques d'abattage rituel généralisé des animaux de boucherie.

 

 Ainsi on apprend  que :

 

72% de français désapprouvent la dérogation permettant de ne pas étourdir les animaux avant leur abattage. La Suisse, la Suède, l'Island, la Norvège et récemment la Belgique ont interdit l'abattage sans étourdissement préalable.

 

(extraits article Le Figaro)

 

En 2008, la Direction générale de l'alimentation estimait que 12 % des bovins et 49 % des ovins étaient tués rituellement. Alors que les pratiquants musulmans et juifs ne représentent au plus que 7 % de la population française. «Le nombre d'animaux abattus selon un rituel religieux dépasse très largement les besoins intérieurs des minorités religieuses concernées», a d'ailleurs conclu une enquête de la Commission européenne

 

Les musulmans n'apprécient pas tous les morceaux de bœuf ou d'agneau. Pour des raisons culturelles et économiques, ils préfèrent les abats et les pièces à bouillir. Résultat : pour obtenir la quantité des morceaux halal désirée, bien plus de bêtes sont tuées que celles qui sont consommées par des musulmans. «Les filets et les entrecôtes, qui sont chers, sont donc souvent vendus dans le circuit classique», reconnaissent les professionnels.

 

Dès 2005, le Coperci (Comité permanent de coordination des inspections, qui regroupe l'inspection générale de l'administration, l'inspection générale de l'agriculture et le conseil général vétérinaire) soulignait la «part non négligeable» des animaux égorgés selon le rite musulman ou juif «vendue dans le circuit classique sans mention particulière». Le rapport ne fut jamais rendu public.

 

Pour la viande casher, la confusion n'est pas possible, puisque la taxe religieuse est versée en bout de chaîne, par le consommateur qui achète labellisé. Dans le cas du halal, les abattoirs rémunèrent des sacrificateurs musulmans, agréés auprès de trois mosquées.

 

Source :

 

 

Le Figaro.fr - Cécilia Gabizon - Nous avons tous déjà mangé de la viande halal ou casher

 

 

 

Un étiquetage réclamé par tous!

 

Bien que le gouvernement français n'en veuille pas, les députés européens, le 16 juin 2010, dans le cadre de la proposition de règlement du Parlement européen et du Conseil relative à l'information des consommateurs sur les denrées alimentaires, ont exigé que la viande commercialisée mentionne le mode d’abattage de l’animal (avec ou sans étourdissement).

84 % des vétérinaires sont favorables à un étiquetage mentionnant le mode d’abattage des animaux (Semaine Vétérinaire, 3 décembre 2010).

Un tel étiquetage est d’ailleurs réclamé par la profession vétérinaire et de nombreux parlementaires français.

 

La laïcité n'est pas respectée, on se fout du citoyen, des lois et du consommateur !!

Allez vous faire voir avec votre débat hypocrite sur la laïcité !!

Repost 0
Published by Lucha-Marie-PauleF Lucha - dans Société-Politique
commenter cet article
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 07:10

Article programmé

Communiqué important de l'UFAL; Une critique justifiée  sur l'éducation nationale qui paupérise l'école publique dont les conséquences se répercutent sur la qualité de l'enseignement.

Témoins privilégiés du travail des professeurs, les inspecteurs s’inquiètent des difficultés croissantes que rencontrent ces derniers dans l’exercice de leur métier. La situation des professeurs stagiaires est particulièrement alarmante : la formation initiale est « bien insuffisante pour ne pas dire inexistante au regard des besoins des élèves ». Une fois encore, les inspecteurs qui avaient pourtant mis en garde le ministère contre « l’arrivée massive de jeunes enseignants stagiaires sans aucune formation pratique » n’ont pas été écoutés

Roland Damis, l’auteur de cette lettre, rend compte du sentiment d’impuissance et de malaise qu’éprouvent les inspecteurs face aux « suppressions massives de postes qui fragilisent les enseignements ».

Autre sujet d’inquiétude : la marginalisation croissante des inspecteurs. La mise en place du « pacte de carrière » est un moyen, pour le ministère, de transférer en douce aux chefs d’établissement une mission qui était, jusqu’à maintenant, confiée aux inspecteurs : procéder à l’évaluation pédagogique des professeurs. La répartition des prérogatives entre autorité pédagogique (corps d’inspection) et autorité administrative (chef d’établissement) est remise en question au profit des chefs d’établissement qui sont désormais promus directeurs des ressources humaines.

L’auteur de la lettre craint que cette marginalisation ne soit le prélude à la disparition pure et simple de l’inspection, à tout le moins dans ses missions de conseil, d’assistance et d’évaluation des professeurs. Après la réforme de la formation de l’année de stage qui les prive de toute formation initiale, la seule aide qui existait en aval, les inspecteurs, risque bien de disparaître elle aussi. La disparition de l’inspection n’est donc pas seulement préjudiciable aux inspecteurs eux-mêmes : elle l’est également aux professeurs dont les qualités pédagogiques ne peuvent être évaluées que par un corps indépendant de spécialistes disciplinaires. Elle est préjudiciable, enfin, aux élèves qui doivent être instruits par des professeurs formés et jugés en fonction de la maîtrise de leur discipline et de leurs qualités pédagogiques. Or, les chefs d’établissement n’ont aucune compétence en la matière. C’est la raison pour laquelle l’UFAL a toujours défendu le principe de la double évaluation, gage de l’indépendance et de la qualité des professeurs.

Au final, Roland Damis déplore « une sorte de coupure de la chaîne pédagogique ». Les inspecteurs qui « devaient être des relais de terrain » ne sont plus que des « VRP de choix politiques qui ne sont pas discutés et, pour la plupart, désapprouvés par une majorité de Français ». Quant aux professeurs, ils sont abandonnés à leur sort, dans une période où « le constat est fait d’une forme de souffrance au travail ».

« Ce qui compte aujourd’hui, c’est que les chiffres soient bons… c’est important pour la carrière et la prime d’un recteur ! ». Certains chiffres parlent, hélas, d’eux-mêmes : 47 inspecteurs et proviseurs ont déjà rendu récemment à Chatel leurs palmes académiques. 22 % des néo titulaires de l’académie de Créteil, selon l’inspection, ont démissionné cette année de l’Éducation nationale.

L’UFAL :

  • Se joint à la protestation du syndicat des inspecteurs : trop, c’est trop !
  • Exige un moratoire sur la réforme des rôles et missions de l’inspection.
  • Exige un audit immédiat sur la situation actuelle dans l’enseignement après la cohorte des contre-réformes mises en œuvre par le ministère : suppression des postes, destruction de la formation initiale des professeurs et, désormais, disparition programmée de l’inspection.
  • Exige la démission de Luc Chatel dans l’intérêt de l’École de la République.

Source

http://www.ufal.org

 

C'est à se demander si le but caché du gouvernement est de développer un enseignement de qualité réservé à la classe élevée de la société qui peut payer des cours particuliers à leurs enfants et les inscrire dans des écoles privées de hauts niveaux, au détriment des classes moyennes et populaires aux revenus plus modestes, et qui devront se contenter d'un enseignement public  médiocre avec les échecs scolaires que cela suppose.

L'éducation nationale par ses attermoiements sur la gestion des inspecteurs et des académies, la solitude des professeurs induit une baisse de qualité de l'enseignement. Indirectement  elle favorise ainsi l'élitisme.

Serait ce pour l'État   un moyen détourné d'avoir mieux le contrôle de ces citoyens  et de permettre de laisser le champs libre à l'élitocratie ?

 

À méditer avant de répondre : 

 

" Il est difficile de régir les gens quand ils ont trop de connaissance. "  Lao-tzu

" La connaissance c'est le pouvoir " Francis Bacon

Repost 0
Published by Lucha-Marie-PauleF Lucha - dans Société-Politique
commenter cet article

Présentation

  • : Le monde de Lucha
  • Le monde de Lucha
  • : réagir à l'avenir de notre société et de la planète en parlant de politique,de société, d'environnement et de causes animales.
  • Contact

  • Marie-Paule F
  • Je tiens aux valeurs de la Démocratie et à la liberté d'expression. Lanceuse d'alerte contre l'injustice et contre la bêtise je milite, non pour un parti politique, mais dans diverses associations de défense des droits des animaux, des enfants et des Hommes.Je suis une agitatrice de conscience

S'informer autrement

>ActuAnimaux clic gratuit sauver des animaux

 

>Actu Chômage le pôle emploi en apnée 

 

>Animal Liberation Front cessons l'exploitation animale

 

>Admistia presse indépendante corse

 

>AMAP fruits et légumes de saison de l'agriculture paysanne naturelle

 

>Amis de la Terre protéger l'homme et l'environnement 

 

>AntidoteEurope recherche biomédical sans test sur animaux

 

>Attac France un autre monde est possible

 

>Avaaz le monde en action pour les sans voix

 

>Casseurs de pub contre le diktat de la publicité

 

>Comité Anti Vivisection pour une science éthique et efficace 

 

>Comité de recherche et d'information indépendante du génie génétique

 

>Contre Grenelle de l'environnement dévoiler la mascarade des éco tartuffes

 

>Contre Grenelle 2 non au capitalisme vert

 

>Contre Grenelle 3 décroissance ou barbarie

 

>Dette publique notre argent pour le profit des banques

 

>Fédération de Lutte Anti Corridas

 

 >Human Rights Action  inscrire la DUDH dans les passeports des pays du monde

 

>InstitutEtudesEconomiqueSociales pour la Décroissance Soutenable

 

>Le mégalondon site qui dénonce les requins du sida

 

>L214 éthique et animaux 

 

>911NWO.INFO observatoire du nouvel ordre mondial

 

>Ni pauvre ni soumis un revenu décent pour les handicapés

 

>Observatoire des inégalités organisme indépendant 

 

>Observatoire indépendant de la publicité

 

>Reopen911.info/

 

>Rue89

 

>Sortir du nucléaire 

 

>Survival France le mouvement pour les peuples premiers 

   

>Survivre au sida la parole libre aux séropositifs 

 

>U Levante pour l'environnement corse 

 

>Viande Info

 

>Worldometers l'état du monde en directe

Rechercher

Sous Le Coude