Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 08:54

Grâce à l'association u levante (passer la souris sur l'image) à son courage et son opiniâtreté le petit vent d'Est nous apportent deux belles victoires sur les bétonneurs spéculateurs des rivages et les pollueurs en tout genre.

Le 29 mars 2010, L’Ile Rousse, Haute-Corse, non au projet d’immeubles le long de la plage : 

En 2006, les associations U Levante et le Garde avaient exercé un recours contre un permis de lotir déposé par la SARL Belrobi et autorisé par la municipalité en bord de plage à L'Ile Rousse.

La Cour administrative de Marseille vient d'annuler ce permis de lotir et donc de donner raison à L'association. Enfin la loi littorale appliquée !

Rappel des faits et déroulement de la bataille juridique

 

Le 18 mars 2010, Aleria, Mare e Stagnu, sauvé de la spéculation :

Suite au dépôt, en 2009, d'une requête au Tribunal administratif de Bastia par les associations U Polpu et U Levante, demandant l'annulation du zonage 2AU (à urbaniser) au lieu-dit Mare e Stagnu, commune d'Aleria, la mairie a préféré "jeter l'éponge" et a annulé sa délibération d'approbation de son P.L.U.

Le zonage 2AU est remplacé par un zonage N (naturel).

En conséquence les associations vont se désister de leur action en justice. La victoire est, pour l’instant, totale.

Récapitulatif de l'histoire de Mare e Stagnu

 

Ces associations méritent à être connues, je vous invite à visiter leurs sites :

U Levante  Observatoire de l'environnement de Corse où vous trouverez les liens vers les sites de U Polpu et le Garde

Repost 0
Published by Lucha-Marie-PauleF Lucha - dans Corse
commenter cet article
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 13:16

Alors que selon le récent sondage de l'Ifop 60 % des Corses interrogés estiment que depuis son arrivée à l'Elysée, Nicolas Sarkozy porte peu ou pas du tout d'intérêt, à la Corse. Alors que le Front de Libération National de la Corse (FLNC) a revendiqué 24 attentats voir sur le blog du FPL

 
logo FPL <=clic à droite sur l'image et ouvrir le lien dans un nouvel onglet) 
et dénonce notamment "l'omniprésence de groupes économico-financiers" comme Véolia, Total, Vinci, Leclerc, Casino, le FLNC a notamment stigmatisé un Plan d'aménagement et de développement durable pour la Corse (PADDUC) dont le "seul axe est la dépossession de la terre corse et la multiplication de résidences secondaires pour milliardaires, -people- ou retraités du Nord de l'Europe". Alors que un préavis de grève régional a été déposé par la CGT et la CFDT visant à dénoncer "la dégradation de la situation sociale" dans l'île.
Dans ce contexte de "bienvenue on t'attend le pied ferme"   N. Sarkozy se rend en Corse à Ajaccio. Sous couvert de discutailler sur le développement de la Corse durable Nicolas 1er vient, en fait, remonter son bastion régional ump la famiglia Serra-Rocca-Santini.
Dans son allocution, il doit notamment évoquer la possibilité de raccorder l'île à un réseau de gazoducs baptisé GALSI entre l'Algérie et l'Italie pour alimenter les deux centrales thermiques d'Ajaccio et Bastia.


logo u levante copie<= clic à droite sur l'image et ouvrir le lien dans un nouvel onglet)l'association U levante  dénonce dans un communiqué de sa sentinelle : "La promesse de GALSI pourrait bien n’être qu’une arnaque !" Je vous en livre quelques extraits : [...Alors que les cours du gaz naturel sont à la baisse et que le raccordement de la Corse au GALSI s’avère plus que jamais rentable, Alors que la population de Corse à travers les actions de ses associations rejette dans sa très large majorité les centrales à fioul lourd.../...alors que le président de la république s’est engagé à faire de la Corse un modèle environnemental, EDF/SEI contre toute logique s’entête à vouloir produire de l’électricité, dans ses deux centrales de Corse, avec un fioul lourd, plus cher et plus polluant.../...Par un nouvel appel d’offre européen du 26.01.2010 pour la centrale de LUCCIANA, EDF/SEI vient en effet de relancer la consultation avec une réduction de la capacité unitaire de stockage des 3 cuves de fioul lourd, capacité qui passe de 8480 m3 à 4000 m3.../...Alors, si à défaut d’avoir longtemps ignoré l’intérêt sanitaire de la population, et malgré un intérêt économique avéré, l’Etat actionnaire à 80 % d’EDF, venait le 2 février 2010, par la bouche du Président SARKOZY nous promettre un avenir au gaz tout en nous imposant de nouveau et dès aujourd’hui des nouvelles centrales à fioul lourd, nous saurions que nous sommes roulés, non pas dans la farine, mais dans une marée noire de fioul lourd avec ses très néfastes conséquences pour la santé ( cancers, maladies cardio-vasculaires et respiratoires etc..).]
A bon entendeurs...bonnes luttes pour l'environnement corse mais aussi pour sa libération de la famiglia UMP et ses intérêts directes dans le foncier de l'île

Repost 0
Published by Lucha-Marie-PauleF Lucha - dans Corse
commenter cet article
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 19:25

Un peu de soleil avec la Corse. Je vous présente Poggio di Nazza et ses environs, en Haute-Corse, dans la région du Travu. J'y est vécue de l'âge de 4 ans à l'âge de 11 ans. De beaux souvenirs de mon enfance dans ce petit village perché à 460m d'altitude à une cinquantaine de kilomètres de la mer. Des souvenirs de joie sur le dos de notre sumere l'âne Pasquale sur le chemin de la rivière Fiumo'bu, des souvenirs de tristesse quand EDF a construit le barrage à San Gavino di Fiurmo'bu et la retenue d'eau de Travone.

San-Gavino-di-fiurmor-bu    San Gavino di Fiurmo'bu



Image and video hosting by TinyPic

  Travo-copie-1





























                                                                
Le travu

 

poggiovillage



Repost 0
Published by Lucha-Marie-PauleF Lucha - dans Corse
commenter cet article
29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 12:45
En pleine nuit, la voiture d’Enrico Porsia, journaliste de Bakchich résidant en Corse, a été plastiquée à Conca au sud de l’île de Beauté. Une intimidation de plus sur laquelle il revient.



La voiture d'un journaliste plastiquée en Corse
par bakchichinfo

Sans doute une forme d’encouragement adressé à Enrico et Bakchich.info, afin qu’ils continuent leur travail d’enquête sur l’île de Beauté.

Ou du moins une reconnaissance… un poil explosive et difficilement tolérable. Et de quoi faire un Conca nerveux.

Depuis près d’un an, via son site amnistia.net ou sur Bakchich.info, les révélations vont bon train avec l’ami Enrico, notamment sur le nouveau Plan d’aménagement et de développement durable de la Corse.

Lire la suite de l'article sur bakchich link

 

Mille mercis pour votre courage. Courage allez y Enrico ! Vous n'êtes pas du genre à vous laisser intimider et ne vous laisser pas envahir par la peur.

 

 


Repost 0
Published by Lucha-Marie-PauleF Lucha - dans Corse
commenter cet article
23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 23:00
Après la pétition contre le Padduc dont j'avais fait un article  Corse - Projet PADDUC NON ! . Grâce à l'opiniâtreté de U Levante et des associations de soutient et du battage médiatique, le 15 juin dernier, l'Éxécutif retirait l'examen du Padduc de l'ordre du jour de l'Assemblée de Corse. Ce biais n'avait qu'un seul but : éviter qu'une forte majorité de conseillers territoriaux prononce un vote défavorable, vingt-neuf neuf conseillers territoriaux ayant affirmé leur opposition au document.Le président de l'Assemblée de Corse a d'ailleurs annoncé qu'il représenterait « son » Padduc, au lendemain des élections territoriales de mars 2010. Le Président de l'Assemblée gagne du temps et une victoire sans triomphalisme du Front Uni contre le Padduc. restons vigilants, "chi u focu ferma à meza casa" (le feu demeure dans la maison).
Malgré les pétitions contre le barrage sur le Rizzanese, voir mon article
Rizzanese, mort annoncée d'une rivière de Corse , EDF a démarré les travaux du barrage. L'ADRE link et le Collectif Salvemu Rizzanese link se bat toujours pour faire suspendre ces travaux et obliger EDF à consulter la Commission des Barrages voir le dossier en pdf Cantu di u Fume link .
Nous continuons la bataille et le groupe I Muvrini se joint au Collectif :
 

 


traduction


 

Chanson du Rizzanese

Sous le ciel qui rumine
comme une fée s'incline
jusqu'au bord des marines
un fleuve coule

il n'est fleurs qui ne sache
pas un oiseau pas une fontaine
tu sais maman en terre sacrée
les temps nous feraient bien pleurer
les temps nous peinent

pour partager tout son honneur
un fleuve coule
comme un joyau une faveur
un fleuve coule

de pacotille et de paraître
ils lèvent le mât d'un roi peut-être
mettant le feu au paradis
pour y brûler un peu de vie
les temps nous peinent

d'une trahison un crève coeur
un fleuve meurt
comme d'une épée au fond d'un coeur
un fleuve meurt

Si tu y penses aux ondes claires
viens-y mon frère
pour faire le monde que l'on espère
c'est l'heure mon frère

comme une terre se soulève
comme une voix comme un chant vont se lever
comme une terre se soulève
nos coeurs, nos chemins, nos vents qui vont tourner

Jean-François Bernardini, © 2009


Malgré la pétition pour une enquête sur la décharge de Teghime link , le peuple corse n'a pas été écouté.
Après la demande de U Levante et l'association LE POULPE au Tribunal Administratif de Bastia d'annuler la délibération du Conseil Municipal d'Aleria en date du 13 mars 2009 en tant qu'il classe le secteur de Mare e Stagnu en zone à urbaniser alors qu'il s'agit d'un espace remarquable.voir
link , cette demande est toujours en attente de réponse.
Je ne reviendrai pas sur le scandale des villas construites sur l'espace littoral telle que celle de l'acteur qui dit tout le temps "OK" et ami de M. Sarkozy.
Depuis que l'Île est aux mains de l'U-nion M-audite P-atricide et ses voyous en col blanc qui font passer leurs intérèts personnels avant ceux du pays et des Corses, l'ïle de Beauté est en passe de devenir  l'Île de Laideur.
Je compte bien sur tous les Corses de bonne volonté, y compris ceux du Continent et des amoureux de la Corse, pour empêcher le saccage et le bétonnage de notre île.

 

Ie pudemu, oui nous pouvons !!

Repost 0
Published by Lucha-Marie-PauleF Lucha - dans Corse
commenter cet article
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 10:00
diapo ile rousse

Isula Rossa


Isula Rossa en fançais l'Île rousse, commune
de haute Corse, en Balagne fondée en 1764/65 par Pasquale Paoli pour contrer les ports de commerce gênois. Son premier nom fut Paulina (Paolina en toscan, langue écrite).

 

Ses habitants sont appelés les Isolani.

La vieille ville voulue par Pascal Paoli, u babbu le père de la patrie , étire ses rues pavées, quasiment rectilignes et orientées nord-sud. Depuis les quais du port de commerce installé sur trois des six îlots, le port des pêcheurs et les ponts qui rattachent le complexe portuaire à la côte et jusqu'au marché aux vingt et une colonnes, les fortifications et les maisons de l'ancienne ville s'étalent dans le temps, de 1765 à la moitié du XIXe siècle.

La ville nouvelle continue harmonieusement l'ancienne au-delà de la place Paoli ombragée par ses platanes plus que centenaires où il fait bon prendre le frais l'été. L'intérieur de la vieille cité offre aux visiteurs l'occasion de flâner sur les vieux pavés ressuscités en partie, à travers les rues aux noms historiques : Pascal Paoli,  les frères Arena, Louis Philippe, Agilla.

Repost 0
Published by Lucha-Marie-PauleF Lucha - dans Corse
commenter cet article
2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 08:27
             
   mouvement du pôle indépendantistes regroupant les partis Corsica Nazione, U rinnovu, ANC-PSI, Strada Dirreta, créé en janvier 2009 par la consulta de Corti.

la motion d'orientation politique est définie par la déclaration des principes du mouvement Corsica libera : Droit du peuple corse, protection du patrimoine, justice sociale, respect des équilibres écologiques dont le projet PADDUC inaceptable jugé être une spoliation des terres et des maisons avec la complicité de la CTC. Ce padduc ne profitera pas aux Corses ni pour l'emploi, ni pour le logement, ces villas faisant augmenter le marché du foncier réservés aux fortunes du showbiz, des sociétés immobilières, de la finance et des politiques.

 

 

Repost 0
Published by Lucha-Marie-PauleF Lucha - dans Corse
commenter cet article
16 avril 2009 4 16 /04 /avril /2009 10:22

Corseaube

 

L'aube corse

Faveur festive de l'été en fin de nuit,
La tramontane ouvre le panorama,
Le ciel pointe son aube rose, luit
Le Cap Corse qui fait son cinéma.
En grand écran des hauteurs de Nice,
La silhouette de la Corse se dévoile
En un mirage, son ébauche glisse
La beauté de l'île s'étend sur la toile.
Se dressent fiers ses sommets noirs,
Un écrin de corsitude que mon coeur fidel tisse.
Mon regard s'y ancre, mon âme est son manoir.


Marie-Paule Fratani (cahier de corse juillet 2005)

Repost 0
Published by Lucha-Marie-PauleF Lucha - dans Corse
commenter cet article
15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 08:30

armoirie de la corseC'est en corse , que fut votée la première constitution démocratique de l'histoire. (cet évènement n'est pas enseigné dans les livres d'histoire ni à l'école ni au collège, ni au  au lycée, ni à l'université)), la Corse devenant le premier état démocratique. la Première constitution corse, votée au Cunventu Sant'Antone di a Casabianca (Couvent Saint-Antoine de la Casabianca) le 30 janvier 1735 quand avait été pour la première fois proclamée l'indépendance corse.
Cette constitution est loin d’être une simple instigatrice du pouvoir, elle est au contraire une véritable institution qui prône la souveraineté du peuple et la séparation des pouvoirs. Le Chef de l'état pouvant être démis par la Diète Corse.Dans la constitution Corse, tous citoyens même étrangers votent à partir de 25 ans.Une inovation moderne pour l'époque, elle donne le droit de vote aux femmes,  ce que la constitution française ne donnera ce droit seulement qu'en 1947.


Armoiries de la Corse en 1735


Ce que j'en pense ,

Au sens propre juridique cette déclaration de Constitution n'a jamais été reconnue par le droit international dans le sens où l'idée même de constitution, texte qui, précisant les règles du fonctionnement de l'État, lie de la même manière gouvernants et gouvernés, est inséparable d'un modèle déterminé de régime politique, la démocratie. Procédant de la souveraineté populaire, elle organise les limitations de pouvoir auxquelles tous doivent se plier, pour éviter le gouvernement tyrannique d'un seul aussi bien que l'anarchie qui serait préjudiciable à tous. Investissant l'État de l'autorité légitime, elle lui permet d'exister et de se pérenniser. La volonté collective qui est la source de toute constitution permet de distinguer ce type de texte du réseau de normes et de règles juridiques appelées « lois fondamentales du royaume » qui enserrait l'exercice du pouvoir sous l'Ancien Régime. Là où la Constitution apparaît comme une loi écrite, le plus souvent votée ou ratifiée par le peuple, ces lois coutumières, c'est-à-dire non écrites, restaient imprécises et même contradictoires.
Dans la Constitution corse les lois coutumières non écrites existent et sont dans le flou juridique car non spécifiées. Mais il aussi vrai que le document original reconnait le pouvoir de l'état limité et élu au suffrage universel, Paquale Paoli représentant de l'état corse, bien qu'élu à vie, peut se voir dessaisi de son mandat par la Diète "députés" représentant le peuple si il met en péril la Nation.
A mon sens ce document est un instigateur de la volonté de Démocratie moderne de la conception de l'idée juridique de la notion de constitution.
Je pense qu'il "faut rendre à César ce qui lui appartient" et reconnaître enfin que la Constitution Corse est un moteur politique de l'Europe du XVIII ème siècle, le siècle des Lumières qui nous emènera vers le devenir de l'Europe d'aujourd'hui.Il serait temps enfin d'enseigner ce fait de l'histoire de la Corse mais aussi celle de la France. Il serait temps de faire cesser le tabou.
Les historiens par moitié n'osent pas soutenir ce fait historique devant leurs paires. Mais de plus en plus d'historiens publient "l'histoire de la Corse" en soulignant les deux Indépendances de 1735 et de 1755 avec leur déclaraton de Constitution.

La Constitution définitive du 18 novembre 1755, complétée par neuf articles et Initiée par Pascal Paoli, bénéficie des réflexions de Jean-Jacques Rousseau, à qui Paoli avait demandé la rédaction du document.Pasquale Paoli y définit pour la première fois: "Le droit des peuples à disposer d'eux mêmes".
Elle avait été précédée par le Projet de Constitution pour la Corse :

 

« Sans amis, sans appuis, sans argent, sans armée, asservis à des maîtres terribles, seuls vous avez secoué leur joug. Vous les avez vus liguer contre vous, tour à tour, les plus redoutables potentats de l'Europe, inonder votre île d'armées étrangères : vous avez tout surmonté... Il s'agit moins de devenir autres que vous n'êtes, mais de savoir rester vous-mêmes. »
NB : Ce texte n'a jamais été achevé par Rousseau ; le manuscrit est actuellement déposé à la Bibliothèque de Genève, à l'exception d'un brouillon de l'avant-propos qui se trouve à la Bibliothèque de Neuchâtel.

Le document de la Constitution du 18 novembre 1755 Ce texte n'est pas sans source. Il est parfaitement vérifiable. Il s'agit d'une traduction en français du texte dont un original se trouve au Service Historique de l'Armée de Terre (France), 13416 , pièce 119.


 

 

banderatesta   A Bandera Testa Mora


 


 

L'étendard blanc, à l'image de l'immaculée conception (Marie, mère du Christ dans la mythologie chrétienne), est adopté par la Cunsulta de 1735, date de la première Constitution de l'Etat Corse. Bien qu'existant depuis longtemps dans les armes de la Corse, ce n'est que plus tard, en 1745, que Gaffori arbore le drapeau à tête de Maure. En 1762, la Cunsulta di Corti décide que la tête de Maure sera frappée sur les monnaies.

L'Hymne National choisi par la Consulte de 1735 est le Diu vi Salvi Regina (que dieu voit notre Reine nous sauver) est un chant religieux dédié à la Vierge Marie. Le deuxième texte ne modifiera pas l"hymne.


 

La Corse devint alors le premier État démocratique dans l'Europe des lumières, et Paoli un Chef d'Etat éclairé, ce qui suscita l'admiration de philosophes comme Rousseau et Voltaire.
De Jean-Jaques Rousseau Du contrat social : « Il est encore en Europe un pays capable de législation ; c'est l'Île de Corse [...] J'ai quelque pressentiment qu'un jour, cette petite île étonnera l'Europe. »
Dans toute l'Europe, la Corse fait figure, du fait de sa lutte continuelle avec Gênes puis la France, d'espace singulier où se manifeste une volonté farouche de préserver liberté et tradition. Dans cette perspective, un penseur tel que Voltaire voit en Paoli une figure majeure de l'histoire.
De Voltaire "Toute l'Europe est corse."
 Paoli défendit la liberté, bien qu'étant élu à vie. La possibilité d'être démis par la diète corse, dominée dans les faits par les chefs de clan. En outre, Paoli se réservait le droit d'inviter de nombreuses personnes non élues à venir siéger dans cette assemblée. Quant à l'université fondée à Corte, elle restait, par les matières étudiées et par ses nombreux professeurs ecclésiastiques, dominée par le catholicisme.

Sur le plan économique, Paoli introduit en Corse la pomme de terre dès 1756, fonde L'Île-Rousse (1758) dans le but de concurrencer les présides génois d'Algajola et de Calvi, et fait battre monnaie à l'effigie de la nation corse à Murato (1762).

Une « imprimerie nationale » est créée à Campoloro où sont publiés les « Ragguagli dell'Isola di Corsica », sorte de journal officiel. Il crée une marine de guerre et fait de Corte la capitale de la Nation corse où siège le gouvernement. Il bat une monnaie saine, et interdit la vendetta.

La Consitution corse inspira directement la constitution et l'indépendance américaine en 1776.. Les révolutionnaires américains montaient à l'assaut au cri de "viva Paoli". Plusieurs villes américaines ( en Virginie, le Maine, Lousiane) porte le nom de Paoli ou Corsica en souvenir de la constitution novatrice de la petite nation corse.

Plus tard en 1789 les révolutionaires s'en inspireront pour écrire la constitution française.


 

Repost 0
Published by Lucha-Marie-PauleF Lucha - dans Corse
commenter cet article
14 avril 2009 2 14 /04 /avril /2009 11:10
Pascal Paoli
Le Père de la Nation Corse, U Babbu

 

Pasquale Paoli, proclamé Père de la Patrie et Général de la Nation a fortement marqué l'histoire de la Corse. Il est l'initiateur de la constitution corse et contribua à l'élaboration de celle des États Unis d'Amérique ; de nombreuses villes américaines portent son nom : Paoli City dans le Colorado, l'Indiana, la Pennsylvanie...
Le 6 avril 1725, lorsque Pasquale Paoli naît à Stretta, près de Merusaglia, la Corse est encore occupée par des troupes génoises. Ce n'est que dix ans plus tard,
le 30 janvier 1735, que la Corse est déclarée indépendante par la Cunsulta d'Orezza qui vota la première constitution Corse, la première constitution démocratique moderne.Le vote des femmes est approuvé.
Le pouvoir législatif est confié à une assemblée composée de députés élus par le peuple et le pouvoir exécutif est confié à une junte de six membres élus par l'assemblée.
Bien qu'en exil, le jeune Paoli suit attentivement les évènements qui secouent la Corse et lorsque son frère Clemente et de nombreux notables insulaires lui demandent de rentrer en Corse il le fait. Le 29 avril 1755 Pasquale Paoli débarque à Aleria ; le 14 juillet la Cunsulta d'Orezza le proclame Général de la Nation Corse.
Lorsque Pasquale Paoli prend le pouvoir le désordre et l'anarchie règnent en Corse et une lourde tache l'attend. Dès novembre 1755 il fera de l'île un État doté d'une constitution, d'une administration, d'une justice et d'une armée. Ce ne sera qu'en 1761 que la Cunsulta de Viscuvatu décidera de frapper monnaie. Parallèlement à l'œuvre politique, Pasquale Paoli ouvre de nombreuses écoles et crée à Corti l'université de Corse qui sera fermée dans les années 1960 par la volonté de l'Education Nationale française... Il œuvre également sur le plan économique en favorisant l'agriculture, l'industrie et le commerce extérieur. Il crée une administration chargée de la culture des terrains et introduit la pomme de terre en Corse. Pasquale Paoli développe l'exploitation des mines de cuivre et de plomb et crée le port d'Isula (l'Ïle Rousse).

Sous son autorité la Corse devient une république admirée par de nombreux pays.

 

Repost 0
Published by Lucha-Marie-PauleF Lucha - dans Corse
commenter cet article

Présentation

  • : Le monde de Lucha
  • Le monde de Lucha
  • : réagir à l'avenir de notre société et de la planète en parlant de politique,de société, d'environnement et de causes animales.
  • Contact

  • Marie-Paule F
  • Je tiens aux valeurs de la Démocratie et à la liberté d'expression. Lanceuse d'alerte contre l'injustice et contre la bêtise je milite, non pour un parti politique, mais dans diverses associations de défense des droits des animaux, des enfants et des Hommes.Je suis une agitatrice de conscience

S'informer autrement

>ActuAnimaux clic gratuit sauver des animaux

 

>Actu Chômage le pôle emploi en apnée 

 

>Animal Liberation Front cessons l'exploitation animale

 

>Admistia presse indépendante corse

 

>AMAP fruits et légumes de saison de l'agriculture paysanne naturelle

 

>Amis de la Terre protéger l'homme et l'environnement 

 

>AntidoteEurope recherche biomédical sans test sur animaux

 

>Attac France un autre monde est possible

 

>Avaaz le monde en action pour les sans voix

 

>Casseurs de pub contre le diktat de la publicité

 

>Comité Anti Vivisection pour une science éthique et efficace 

 

>Comité de recherche et d'information indépendante du génie génétique

 

>Contre Grenelle de l'environnement dévoiler la mascarade des éco tartuffes

 

>Contre Grenelle 2 non au capitalisme vert

 

>Contre Grenelle 3 décroissance ou barbarie

 

>Dette publique notre argent pour le profit des banques

 

>Fédération de Lutte Anti Corridas

 

 >Human Rights Action  inscrire la DUDH dans les passeports des pays du monde

 

>InstitutEtudesEconomiqueSociales pour la Décroissance Soutenable

 

>Le mégalondon site qui dénonce les requins du sida

 

>L214 éthique et animaux 

 

>911NWO.INFO observatoire du nouvel ordre mondial

 

>Ni pauvre ni soumis un revenu décent pour les handicapés

 

>Observatoire des inégalités organisme indépendant 

 

>Observatoire indépendant de la publicité

 

>Reopen911.info/

 

>Rue89

 

>Sortir du nucléaire 

 

>Survival France le mouvement pour les peuples premiers 

   

>Survivre au sida la parole libre aux séropositifs 

 

>U Levante pour l'environnement corse 

 

>Viande Info

 

>Worldometers l'état du monde en directe

Rechercher

Sous Le Coude