Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 10:07

Néflier, cormier, alisier blanc, épine-vinette, merisier, pommier sauvage, poirier sauvage, prunellier à gros fruit, alisier torminal, prunier myrobolan, cornouiller mâle... Ces arbres fruitiers sauvages, autrefois courants dans les vergers, les haies ou les bois, sont rares aujourd'hui. Souvent ils ne survivent que dans quelques jardins, au tournant d'un chemin creux encore épargné ou en lisière d'un bois retiré ou sur des petites routes de campagne. Ils sont à la merci d'une tronçonneuse ou d'un bulldozer.

 

Quelques photos d'arbres fruitiers sauvages que j'ai faites (non retouchées) en Brie dans les villages alentours de chez ma fille, au printemps et à l'automne 2010, au cours de mes promenades.

 

 

pommier à marolle en brie 

 

Pommier sauvage à Marolle en Brie.

 

Il y en cinq autres sur la route. Ils donnent des petites pommes d'un fond jaune vert strié de rouge, acidulées et sucrées. la récolte est une occasion de balade à vélo avec ma fille et mes petit-fils, on en rammasse et on en fait des tartes tatin, des compotes, des confitures. Hum...Un  régal!

 

poiriers sauvages

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'allée des poiriers près de chez ma fille à V.. en Brie

 

On a goûté leurs poires, pas très gouteuses, on en fait des compotes avec une pointe de canelle. Je pense qu'ils auraient besoin d'être taillés. On en a parlé à l'agriculteur... Il n'a pas le temps et j'ai peur de  monter à l'échelle mais les oiseaux se régalent alors...

 

 

haies de noisetiers sauvages

 

Une haies de noisetiers vers Echouboulain

 

Un peu à l'abandon mais ils donnent encore, on ramasse les noisettes, on les fait bien séchées sur des plateaux en osier et hum!...que c'est bon, on les mange devant l'incerte du salon en bavardant.

 

Les hommes, qui depuis des millénaires consommaient leurs fruits et les plantaient dans leur environnement immédiat, les ont aujourd'hui oubliés. Leur goût est passé de mode, récolte et préparation demandent trop de temps ou d'effort. Le remembrement et les pratiques agricoles modernes, l'arasement des haies, les vergers de haute productivité réduits à quelques fruits les plus courants, ne leur ont laissé que peu d'espaces où survivre. L'urbanisation, avec le développement des lotissements, des zones industrielles, des voies de communication, détruit les paysages traditionnels qui les abritaient et les remplace par des espaces verts artificiels.

 

pruniersauvage

 

Prunier du maire de Marolle en Brie

 

merisier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merisier vers la Grande Paroisse

 

 

Pourtant, ils méritent notre intérêt. Les fruitiers sauvages participent à l'équilibre écologique, car ils nourrissent de nombreux animaux avec leurs fruits et leur feuillage. Les fruits des espèces comestibles sont riches en oligo-éléments, en vitamines diverses dont la vitamine C.
Ils ont des goûts originaux, qui surprennent parfois mais qui changent des pommes goldens et autres bananes mûries artificiellement. De nombreuses recettes traditionnelles existent pour accommoder ces fruits. Leur bois est souvent très recherché par les ébénistes. Ils ont d’ailleurs de plus en plus de mal à en trouver. Pommiers, poiriers, pruniers sauvages, merisier, sont de bons pollinisateurs des variétés cultivées, et ils ont leur place en bordure du verger. Enfin, ils constituent un réservoir génétique irremplaçable : sélection de variétés fruitières plus gustatives, plus originales ou plus résistantes aux maladies, sélection de porte-greffes.

 

merisierfleur

 

Le merisier du jardin de ma fille.

 

Il donne des bigarreaux pas très grosses mais délicieuses. Même avec l'aide  des  oiseaux on n'arrive pas à tout manger tant il produit. Nous les mangeons à table et on en fait aussi des tartes , des clafoutis et des confitures. Ma fille organise chaque année en fin juin, la fête de la cerise, elle invite  tous ses voisins , tout l'aprés midi on mange des cerises crues, des tartes à la cerises et des clafoutis et c'est l'occasion de passer un bon moment convivial.

L'été, je fais la sieste sous ses branches alanguies dans une chaise longue... rha lovely! (une expression de mes jeunes années hyppies).

 

mirabellier1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Mirabellier du jardin de ma fille

 

C'est le plus beau des deux. Ils donnent des mirabelles succulantes, eux aussi donnent beaucoup, elles  font notre régale crues, en tarte, clafoutis et confitures. Les oiseaux s'en nourrissent et même Eden la chienne de la maison s'en délecte..

 

Si vous avez la chance d'en posséder, il ne faut pas les arracher ou les couper. Vous pouvez les multiplier en les semant, en les greffant, en les plantant dans votre jardin, votre verger, votre haie ou ailleurs. Si vous désirez avoir un jardin accueillant à la vie sauvage, ils nourriront à la mauvaise saison de nombreux oiseaux, mais aussi de petits mammifères, insectes, etc. Si vous possédez ou voulez établir un verger, leur présence y est précieuse, car leurs fruits se récoltent souvent plus tard que ceux des espèces cultivées. Les haies, les bois, les couverts aux animaux sauvages sont des endroits idéaux pour leur plantation.

Enfin, si par votre action ou vos fonctions vous intervenez dans la gestion d'espaces verts publics ou privés, n'hésitez pas à les préconiser de préférence aux espèces cultivées banales que l'on voit partout. Il existe de nombreux arbres fruitiers sauvages. Certains sont communs comme l'églantier, l'aubépine, le prunellier, le noisetier, d'autres deviennent plus rares comme le châtaignier, le noyer, l'argousier, d'autres enfin ne sont pas comestibles comme le cerisier Sainte-Lucie, les viornes. Ne les oubliez par pour autant et faites-leur une place si vous le pouvez.

 

mirabellier

 

Mirabellier chez des amis

 

Non seulement tous ces arbres frutiers sauvages ont leur utilité naturelle pour les abeilles, papillons etc,  les oiseaux, les petits mamifères, ils donnent leurs fruits aussi pour nous nous les hommes. En effet c'est autant de fruits, de confitures, de gelées, de tartes, de gâteaux sans produits chimiques que nous n'achetons pas tout prêts à consommer dans les supermarchés. 

Alors prenons soin d'eux, multiplions les et régalons nous!

 

 

acacias robinier

 

Acacier robinier

 

Ce n'est pas un arbre fruitier, c'est pour cela que j'en parle en fin d'article.

Dans notre coin de Brie, il y en beaucoup le long des départementales et des petites routes.. Avec mes petit-fils et ma petite fille nous cueillons leurs fleurs comestibles et j'en fait des beignets, un délicieux goûter et petit déjeûner pour nous et les enfants.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucha-Marie-PauleF Lucha - dans Produire et consommer autrement
commenter cet article

commentaires

Jacinte 11/10/2013 11:06

Bonjour,
En recherchant sur google quels pouvaient bien être les fruits que j'avais glanés sur un talus lors d'une randonnée, j'ai trouvé cet article... et le nom de l'arbre, un cormier. Merci pour ce travail d'inventaire ! Cela me donne l'envie de retourner voir cet arbre, et d'autres pommiers-poiriers sauvages déjà remarqués un autre jour. Si j'ai le temps je prendrai aussi qq photos pour les publier sur mon site presquilegazette.net (qui devrait te plaire :) avec le lien vers ton article pour sensibiliser les gens à leur possible disparition.
Amitiés de la presquileguérandaise, Jacinte

râleuse ex02468 24/03/2011 00:45



quel régal cet article !! et quel dommage pour tous ces arbres, j'ai la chance d'habiter un coin encore preservé , et de plus près de ma maison j'ai un noisetier superbe qui croule tous les ans
sous les noisettes , j'ai la recette d'un gâteau excellent : le creusois, si tu ne connais pas je peus t'en donner la recette ou peut être la trouve-ton sur internet !



Lucha 24/03/2011 10:13



Je suis très intéressée par la recette du creusois, svp tu peux me la donner, mets la en article  ou en commentaire ainsi tout le monde en profitera. 



xoria 21/03/2011 23:02



Bonsoir, bonsoir Lucha!


Merci de tes visites, de tes commentaires et de ton invitation!


Ayant à choisir entre plusieurs activités aussi je me fais parfois rare...


Quand je vois tout ce que tu écris, j'en suis impressionnée, moi qui n'ai pas le temps de tout lire ...


Alors je fais comme les enfants, je regarde les images!!! Et les photos de ces arbres font plaisir à mon coeur et à mon esprit... Si j'étais une abeille j'irai bien me délecter de leurs fleurs...
et si j'étais un oiseau je me poserai bien dessus pour chercher quelques insectes qui voletent autour des fleurs...


Mil muxus, izan ontsa eta ikus arte!!!



Lucha 22/03/2011 08:29



Prendre son temps est un choix de vie, chacun fait il veut. Merci de ta visite xoria, bonne journée. Basgi



Laurein Boulanger 21/03/2011 15:53



Des photos belles et sympa. Un article qui donne envie de vivre à la campagne. Une bonne idée de planter rien que pour manger toutes ces douceurs. J'en salive d'envie.



Lucha 21/03/2011 16:59



Je vois que je ne suis pas la seule gourmande.



Présentation

  • : Le monde de Lucha
  • Le monde de Lucha
  • : réagir à l'avenir de notre société et de la planète en parlant de politique,de société, d'environnement et de causes animales.
  • Contact

  • Marie-Paule F
  • Je tiens aux valeurs de la Démocratie et à la liberté d'expression. Lanceuse d'alerte contre l'injustice et contre la bêtise je milite, non pour un parti politique, mais dans diverses associations de défense des droits des animaux, des enfants et des Hommes.Je suis une agitatrice de conscience

S'informer autrement

>ActuAnimaux clic gratuit sauver des animaux

 

>Actu Chômage le pôle emploi en apnée 

 

>Animal Liberation Front cessons l'exploitation animale

 

>Admistia presse indépendante corse

 

>AMAP fruits et légumes de saison de l'agriculture paysanne naturelle

 

>Amis de la Terre protéger l'homme et l'environnement 

 

>AntidoteEurope recherche biomédical sans test sur animaux

 

>Attac France un autre monde est possible

 

>Avaaz le monde en action pour les sans voix

 

>Casseurs de pub contre le diktat de la publicité

 

>Comité Anti Vivisection pour une science éthique et efficace 

 

>Comité de recherche et d'information indépendante du génie génétique

 

>Contre Grenelle de l'environnement dévoiler la mascarade des éco tartuffes

 

>Contre Grenelle 2 non au capitalisme vert

 

>Contre Grenelle 3 décroissance ou barbarie

 

>Dette publique notre argent pour le profit des banques

 

>Fédération de Lutte Anti Corridas

 

 >Human Rights Action  inscrire la DUDH dans les passeports des pays du monde

 

>InstitutEtudesEconomiqueSociales pour la Décroissance Soutenable

 

>Le mégalondon site qui dénonce les requins du sida

 

>L214 éthique et animaux 

 

>911NWO.INFO observatoire du nouvel ordre mondial

 

>Ni pauvre ni soumis un revenu décent pour les handicapés

 

>Observatoire des inégalités organisme indépendant 

 

>Observatoire indépendant de la publicité

 

>Reopen911.info/

 

>Rue89

 

>Sortir du nucléaire 

 

>Survival France le mouvement pour les peuples premiers 

   

>Survivre au sida la parole libre aux séropositifs 

 

>U Levante pour l'environnement corse 

 

>Viande Info

 

>Worldometers l'état du monde en directe

Rechercher

Sous Le Coude