Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 07:10

Article programmé

Communiqué important de l'UFAL; Une critique justifiée  sur l'éducation nationale qui paupérise l'école publique dont les conséquences se répercutent sur la qualité de l'enseignement.

Témoins privilégiés du travail des professeurs, les inspecteurs s’inquiètent des difficultés croissantes que rencontrent ces derniers dans l’exercice de leur métier. La situation des professeurs stagiaires est particulièrement alarmante : la formation initiale est « bien insuffisante pour ne pas dire inexistante au regard des besoins des élèves ». Une fois encore, les inspecteurs qui avaient pourtant mis en garde le ministère contre « l’arrivée massive de jeunes enseignants stagiaires sans aucune formation pratique » n’ont pas été écoutés

Roland Damis, l’auteur de cette lettre, rend compte du sentiment d’impuissance et de malaise qu’éprouvent les inspecteurs face aux « suppressions massives de postes qui fragilisent les enseignements ».

Autre sujet d’inquiétude : la marginalisation croissante des inspecteurs. La mise en place du « pacte de carrière » est un moyen, pour le ministère, de transférer en douce aux chefs d’établissement une mission qui était, jusqu’à maintenant, confiée aux inspecteurs : procéder à l’évaluation pédagogique des professeurs. La répartition des prérogatives entre autorité pédagogique (corps d’inspection) et autorité administrative (chef d’établissement) est remise en question au profit des chefs d’établissement qui sont désormais promus directeurs des ressources humaines.

L’auteur de la lettre craint que cette marginalisation ne soit le prélude à la disparition pure et simple de l’inspection, à tout le moins dans ses missions de conseil, d’assistance et d’évaluation des professeurs. Après la réforme de la formation de l’année de stage qui les prive de toute formation initiale, la seule aide qui existait en aval, les inspecteurs, risque bien de disparaître elle aussi. La disparition de l’inspection n’est donc pas seulement préjudiciable aux inspecteurs eux-mêmes : elle l’est également aux professeurs dont les qualités pédagogiques ne peuvent être évaluées que par un corps indépendant de spécialistes disciplinaires. Elle est préjudiciable, enfin, aux élèves qui doivent être instruits par des professeurs formés et jugés en fonction de la maîtrise de leur discipline et de leurs qualités pédagogiques. Or, les chefs d’établissement n’ont aucune compétence en la matière. C’est la raison pour laquelle l’UFAL a toujours défendu le principe de la double évaluation, gage de l’indépendance et de la qualité des professeurs.

Au final, Roland Damis déplore « une sorte de coupure de la chaîne pédagogique ». Les inspecteurs qui « devaient être des relais de terrain » ne sont plus que des « VRP de choix politiques qui ne sont pas discutés et, pour la plupart, désapprouvés par une majorité de Français ». Quant aux professeurs, ils sont abandonnés à leur sort, dans une période où « le constat est fait d’une forme de souffrance au travail ».

« Ce qui compte aujourd’hui, c’est que les chiffres soient bons… c’est important pour la carrière et la prime d’un recteur ! ». Certains chiffres parlent, hélas, d’eux-mêmes : 47 inspecteurs et proviseurs ont déjà rendu récemment à Chatel leurs palmes académiques. 22 % des néo titulaires de l’académie de Créteil, selon l’inspection, ont démissionné cette année de l’Éducation nationale.

L’UFAL :

  • Se joint à la protestation du syndicat des inspecteurs : trop, c’est trop !
  • Exige un moratoire sur la réforme des rôles et missions de l’inspection.
  • Exige un audit immédiat sur la situation actuelle dans l’enseignement après la cohorte des contre-réformes mises en œuvre par le ministère : suppression des postes, destruction de la formation initiale des professeurs et, désormais, disparition programmée de l’inspection.
  • Exige la démission de Luc Chatel dans l’intérêt de l’École de la République.

Source

http://www.ufal.org

 

C'est à se demander si le but caché du gouvernement est de développer un enseignement de qualité réservé à la classe élevée de la société qui peut payer des cours particuliers à leurs enfants et les inscrire dans des écoles privées de hauts niveaux, au détriment des classes moyennes et populaires aux revenus plus modestes, et qui devront se contenter d'un enseignement public  médiocre avec les échecs scolaires que cela suppose.

L'éducation nationale par ses attermoiements sur la gestion des inspecteurs et des académies, la solitude des professeurs induit une baisse de qualité de l'enseignement. Indirectement  elle favorise ainsi l'élitisme.

Serait ce pour l'État   un moyen détourné d'avoir mieux le contrôle de ces citoyens  et de permettre de laisser le champs libre à l'élitocratie ?

 

À méditer avant de répondre : 

 

" Il est difficile de régir les gens quand ils ont trop de connaissance. "  Lao-tzu

" La connaissance c'est le pouvoir " Francis Bacon

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucha-Marie-PauleF Lucha - dans Société-Politique
commenter cet article

commentaires

ANTO 04/04/2011 17:01



Je crois que l'on aurait mieux fait d'écouter Allègre quand il préconisait de dégraisser le mamouth .Là il va être affamé et va mourir de sa belle mort .Et les contrôles et autres audits seront
diligentés par des boites privées ,qui tout bien réflechi coûteront moins cher au contribuable .Faute de ne s'être adaptée l'éducation nationale vit ses dernières années ,quant à l'égalité de
tous les citoyens devant l'instruction publique c'est bien le dernier souci des politicards de droite et de gauche .



Lucha 04/04/2011 17:10



malheureusement, alors ne votons pas pour eux.



Laurein Boulanger 04/04/2011 10:51



Merci de faire partager cette info des plus importante, je n'étai pas au courant. J'ai visité le site de l'ufal et je m'y suis inscrite car j'ai 2 enfants au collège.



Lucha 04/04/2011 11:29



tu as bien fait



Présentation

  • : Le monde de Lucha
  • Le monde de Lucha
  • : réagir à l'avenir de notre société et de la planète en parlant de politique,de société, d'environnement et de causes animales.
  • Contact

  • Marie-Paule F
  • Je tiens aux valeurs de la Démocratie et à la liberté d'expression. Lanceuse d'alerte contre l'injustice et contre la bêtise je milite, non pour un parti politique, mais dans diverses associations de défense des droits des animaux, des enfants et des Hommes.Je suis une agitatrice de conscience

S'informer autrement

>ActuAnimaux clic gratuit sauver des animaux

 

>Actu Chômage le pôle emploi en apnée 

 

>Animal Liberation Front cessons l'exploitation animale

 

>Admistia presse indépendante corse

 

>AMAP fruits et légumes de saison de l'agriculture paysanne naturelle

 

>Amis de la Terre protéger l'homme et l'environnement 

 

>AntidoteEurope recherche biomédical sans test sur animaux

 

>Attac France un autre monde est possible

 

>Avaaz le monde en action pour les sans voix

 

>Casseurs de pub contre le diktat de la publicité

 

>Comité Anti Vivisection pour une science éthique et efficace 

 

>Comité de recherche et d'information indépendante du génie génétique

 

>Contre Grenelle de l'environnement dévoiler la mascarade des éco tartuffes

 

>Contre Grenelle 2 non au capitalisme vert

 

>Contre Grenelle 3 décroissance ou barbarie

 

>Dette publique notre argent pour le profit des banques

 

>Fédération de Lutte Anti Corridas

 

 >Human Rights Action  inscrire la DUDH dans les passeports des pays du monde

 

>InstitutEtudesEconomiqueSociales pour la Décroissance Soutenable

 

>Le mégalondon site qui dénonce les requins du sida

 

>L214 éthique et animaux 

 

>911NWO.INFO observatoire du nouvel ordre mondial

 

>Ni pauvre ni soumis un revenu décent pour les handicapés

 

>Observatoire des inégalités organisme indépendant 

 

>Observatoire indépendant de la publicité

 

>Reopen911.info/

 

>Rue89

 

>Sortir du nucléaire 

 

>Survival France le mouvement pour les peuples premiers 

   

>Survivre au sida la parole libre aux séropositifs 

 

>U Levante pour l'environnement corse 

 

>Viande Info

 

>Worldometers l'état du monde en directe

Rechercher

Sous Le Coude