Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 13:50
Jean Ziegler, né le 19 avril 1934 à Thoune en Suisse, est un homme politique, sociologue, écrivain et polémiste. Il a un doctorat en Droit et en sociologie.Il fut le rapporteur spécial pour le droit à l'alimentation du Conseil des droits de l'homme de l'Organisation des Nations unies de 2000 à 2008. Il est actuellement membre du comité consultatif du conseil des droits de l'homme des Nations unies.
Il fut professeur de sociologie à l'Université de Genève jusqu'en 2002 et à l'université de la Sorbonne à Paris. Il a aussi publié de nombreux livres. Il fut conseiller municipal (socialiste) de la ville de Genève de 1963 à 1967 . Il fut membre du parlement fédéral suisse (canton de Genève) du 4 décembre 1967 au 27 novembre 1983 et du 30 novembre 1987 au 5 décembre 1999 (parti socialiste) . Il est le premier dirigeant de la communauté d'Emmaüs genevoise. Il rencontra l'abbé Pierre à Paris en 1952.
En tant que rapporteur spécial, il a étudié le niveau d'alimentation des populations de nombreux pays (Niger, Éthiopie, Inde, Bangladesh, Mongolie, Brésil, Palestine, Guatemala, ...). Les rapports sur la situation de l'alimentation et de la malnutrition dans ces pays sont disponibles sur le site des Nations unies.
Jean Ziegler a qualifié de "crime contre l'humanité" le fait d'abandonner les cultures vivrières au profit des biocarburants.
Il est actuellement membre du comité consultatif du conseil des droits de l'homme des Nations unies.
Il est membre du comité de parrainage du Tribunal Russell sur la Palestine dont les travaux ont commencé le 4 mars 2009.


Gilles-Eric Séralini est professeur de biologie moléculaire à l'université de Caen et expert en OGM auprès du gouvernement français et de l'Union européenne . Il est également directeur du conseil scientifique du Comité de recherche et d'information indépendante sur le génie génétique (Crii-Gen)  link


Depuis 1991 Professeur de Biologie Moléculaire à l'Université de Caen, chercheur, enseignant responsable d'équipe et auteur, un des premiers et des principaux demandeurs du moratoire commercial européen sur les OGM agricoles pour plus de recherches, nommé membre de deux commissions gouvernementales sur les OGM (CGB donnant des avis sur les risques, Comité de Biovigilance surveillant les OGM après commercialisation) en 1998. Président du Conseil Scientifique du CRII-GEN (Comité de Recherche et d'Information Indépendantes sur le Génie Génétique) depuis 1999, a été nommé en 2003 expert à la Commission Européenne pour préparer le dossier défense dans l'affaire qui oppose Etats-Unis/Argentine/Canada (qui produisent 95% des OGM) à l'union Européenne à l'OMC, sur le dossier moratoire commercial OGM. Il a publié en novembre 2003 "Génétiquement incorrect" Ed. Flammarion et en 2004 "Ces OGM qui changent le monde", (collection Champs, éd. Flammarion) et dernièrement "Après-nous le déluge ?" (Ed. Flammarion/Fayard).
Il a travaillé sur de nouvelles molécules pour le traitement du cancer du sein et la prévention, et il étudie les effets des perturbateurs endocriniens et notamment des pesticides associés aux OGM.
Il a publié en 1994 un livre de poche scientifique pour tout public (chez Pocket, collection Explora, 91 photos et illustrations couleurs) : " L'évolution de la matière, de la naissance de l'univers à l'ADN ", qui est traduit en espagnol. D'abord par son travail à l'interface cancer/hormones, il s'est intéressé aux causes du cancer et des perturbations de la reproduction, et ainsi à l'état de la pollution de l'air, de l'eau, et des aliments, des risques génétiques et des effets sur la santé de cette pollution de toutes origines, publiant chez Belfond en 1997 " Le sursis de l'espèce humaine ", (aujourd'hui épuisé), Prix Philips de la Vulgarisation Scientifique 1998, remis par Science Frontières. A la suite de ce livre, il est devenu expert pour la Communauté Européenne en éthique environnementale (Juillet 97) et pour diverses organisations.

 


 

Christian Lehmann né le 15 août 1958 Paris, France  est un médecin généraliste français qui exerce depuis plus de 20 ans. Adolescent avide de lecture, il se nourrit de littérature anglo-saxonne et de sciences fiction(Une éducation anglaise). Reconnu en tant qu'écrivain pour la jeunesse (cinq ouvrages pour adolescents écrits à ce jour), il raconte aussi dans deux ouvrages son expérience de généraliste et le système de santé français tel qu'il l'observe et le décode sans concessions. Médecin engagé, il lance en 2004 le Manifeste contre la réforme de la Sécurité Sociale et en 2007 avec un autre médecin écrivain Martin Winchkjkler l'Appel contre la franchise sur les soins  link

 





Spécialiste de la littérature africaine, critique littéraire réputé, Makhily Gassama a également été le premier animateur d'une émission télévisuelle littéraire au Sénégal, "Regards" dont le journaliste Sada Kane a hérité par la suite. Ancien ministre de la Culture sous le magistère du président Abdou Diouf, Makhily Gassama est auteur de plusieurs publications littéraires.
Fonctionnaire de l'Unesco à la retraite, cet excellent spécialiste de la littérature africaine ne s'est pas pour autant détaché de ses amours littéraires. Entre deux avions, il continue toujours de cogiter sur les questions brûlantes qui agitent le continent.

Il est le coordonnateur d'un ouvrage intitulé "L'Afrique répond à Sarkozy" paru le 21 février 2008.
Un ouvrage de 480 pages qui accueille la fine fleur des intellectuels africains dont les sénégalais Souleymane Bachir Diagne (philosophe), Dialo Diop (homme politique), les universitaires Babacar Diop Buuba et Adama Sow Dièye, l'économiste El Hadj Ibrahima Sall, le journaliste-écrivain Boubacar Boris Diop et la veuve du savant Cheikh Anta Diop, Mme Louise Marie Maes Diop, etc. L'ancien Ministre est revenu pour "Le Témoin", sur les raisons d'un tel ouvrage et se prononce sur la littérature du pays.

 

 

Muhammad Yunus (né le 28 juin 1940 à Chittagong) est un économiste et entrepreneur bangladais connu pour avoir fondé la première institution de microcrédit, la Grameen Bank ; ce qui lui valu le Prix Nobel de la paix en 2006. Il est surnommé le « banquier des pauvres »
 Finalement, lorsque l'indépendance du Bangladesh est proclamée en décembre 1971, il décide d'abandonner son poste de professeur d'université et rentre chez lui en juin 1972, pour mettre ses compétences au service de son "nouveau" pays.
Après avoir occupé le poste de sous-directeur à la Planning Commission du Gouvernement, où il se sent totalement inutile, il devient responsable du département d'économie de l'Université de Chittagong, construite en milieu rural. Selon ses mots, « Une terrible famine frappait le pays, et j'ai été saisi d'un vertige, voyant que toutes les théories que j'enseignais n'empêchaient pas les gens de mourir autour de moi ». Il décide alors de s'intéresser au mode de vie misérable des villageois vivant à proximité de l'université.Avec des étudiants, il crée un groupe de "recherche-action", dont les premiers travaux porteront surtout sur des questions agronomiques (implantation de nouvelles espèces de riz, notamment). Ce n'est que dans un second temps que Yunus en vient à penser qu'une grande partie des problèmes rencontrés par les paysans pauvres de Jobra (le village voisin de l'Université de Chittagong) tiennent à leurs difficultés d'accès à des capitaux. Leurs terres sont généralement si petites qu'elles ne peuvent constituer une garantie pour les banques. Restent les usuriers locaux, dont les prêts sont offerts à des taux d'intérêt (plus de 20% par mois) qui bien souvent achèvent de précipiter les emprunteurs dans la misère. C'est ainsi que le jeune professeur d'économie en vient à proposer un premier "micro-prêt" (quelques dollars) à quelques dizaines d'habitants du village, en utilisant son propre argent. L'effet de ces prêts au montant dérisoire s'avère rapidement très positif sur la situation matérielle des bénéficiaires. En outre, ces derniers remboursent sans difficulté leur bailleur de fonds. Après avoir tenté d'impliquer une banque commerciale dans le lancement d'un premier programme de micro-crédit, Yunus décide de créer son propre programme. Celui-ci est officiellement mis en place en 1977, sous le nom de « Grameen ». C'est un succès immédiat, au Bangladesh tout d'abord, où la « Grameen » obtiendra le statut d'établissement bancaire en 1983, puis dans d'autres pays où le « modèle » s'exporte à partir de 1989. Aujourd'hui, près de 300 millions de personnes dans le monde bénéficient directement ou non de micro-crédits. 
 

 Et tant d'autres hommes de part le monde qui oeuvrent pour le bien, pour éradiquer la pauvreté, pour l'environnement,pour la démocratie. Benjamin Sourice, chargé de campagne Combat Monsanto pour l'Afrique du Sud link , Moussa Kaka journaliste nigérien, correspondant de Radio France Intenational au Niger et Reporters sans Frontières incarcéré plus d'un an à Niamey pour avoir fait son travail de journaliste link

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucha-Marie-PauleF Lucha - dans Société-Politique
commenter cet article

commentaires

voltene 13/05/2009 08:40

merci Lucha de nous rappeler que certains hommes oeuvrent pour le bien...

Lucha 13/05/2009 09:01


et aussi certaines femmes !


evelyne 12/05/2009 17:24

ben oui ,il y en a quand même ,et c'est bien ,je pase vie fait ma lucha ,je pense que je vais etre hospitalisée ces jours ci ,je mettrai un mot sur mon blog
bies t bonne soiree à toi....

Présentation

  • : Le monde de Lucha
  • Le monde de Lucha
  • : réagir à l'avenir de notre société et de la planète en parlant de politique,de société, d'environnement et de causes animales.
  • Contact

  • Marie-Paule F
  • Je tiens aux valeurs de la Démocratie et à la liberté d'expression. Lanceuse d'alerte contre l'injustice et contre la bêtise je milite, non pour un parti politique, mais dans diverses associations de défense des droits des animaux, des enfants et des Hommes.Je suis une agitatrice de conscience

S'informer autrement

>ActuAnimaux clic gratuit sauver des animaux

 

>Actu Chômage le pôle emploi en apnée 

 

>Animal Liberation Front cessons l'exploitation animale

 

>Admistia presse indépendante corse

 

>AMAP fruits et légumes de saison de l'agriculture paysanne naturelle

 

>Amis de la Terre protéger l'homme et l'environnement 

 

>AntidoteEurope recherche biomédical sans test sur animaux

 

>Attac France un autre monde est possible

 

>Avaaz le monde en action pour les sans voix

 

>Casseurs de pub contre le diktat de la publicité

 

>Comité Anti Vivisection pour une science éthique et efficace 

 

>Comité de recherche et d'information indépendante du génie génétique

 

>Contre Grenelle de l'environnement dévoiler la mascarade des éco tartuffes

 

>Contre Grenelle 2 non au capitalisme vert

 

>Contre Grenelle 3 décroissance ou barbarie

 

>Dette publique notre argent pour le profit des banques

 

>Fédération de Lutte Anti Corridas

 

 >Human Rights Action  inscrire la DUDH dans les passeports des pays du monde

 

>InstitutEtudesEconomiqueSociales pour la Décroissance Soutenable

 

>Le mégalondon site qui dénonce les requins du sida

 

>L214 éthique et animaux 

 

>911NWO.INFO observatoire du nouvel ordre mondial

 

>Ni pauvre ni soumis un revenu décent pour les handicapés

 

>Observatoire des inégalités organisme indépendant 

 

>Observatoire indépendant de la publicité

 

>Reopen911.info/

 

>Rue89

 

>Sortir du nucléaire 

 

>Survival France le mouvement pour les peuples premiers 

   

>Survivre au sida la parole libre aux séropositifs 

 

>U Levante pour l'environnement corse 

 

>Viande Info

 

>Worldometers l'état du monde en directe

Rechercher

Sous Le Coude